Le blog d'En'jo

Intervention d’un serrurier : à chaque problème, sa solution

Halte aux arnaques ! Pour ne plus se faire avoir lors d’une intervention en urgence pour ouvrir votre porte, sachez identifier les différents cas de figure, et les solutions qui vont avec.

Panique à bord ! Il vous est impossible d’ouvrir votre porte d’entrée. Plusieurs cas de figure sont possibles. Porte claquée non verrouillée, avec ou sans clef dans la serrure, porte claquée verrouillée, clé cassée dans la serrure… Le souci, c’est que lorsque l’on fait appel à un serrurier en urgence, ce dernier risque de vous prendre pour un pigeon et d’exagérer l’ampleur de la tâche à effectuer, histoire de faire grimper la note. Pour ne plus vous faire mener en bateau, sachez identifier l’intervention en fonction de votre besoin. 

Porte claquée non verrouillée, un jeu d’enfant

Vous êtes sorti et la porte s’est claquée derrière vous. Le problème, c’est que vos clefs sont restées à l’intérieur de l’appartement ! Premier réflexe, appeler un serrurier. Pour ouvrir la porte, ce dernier aura simplement besoin de déverrouiller le système de fermeture à l’aide d’une radiographie. C’est ce que l’on appelle la méthode du bypass. Cette technique fonctionne sur quasiment tous les types de portes, de la plus mince à la plus épaisse, en passant par les portes blindées. Si votre dépanneur vous suggère une autre méthode d’intervention, attention ! Seul 5 % des portes ne permettent pas cette méthode.
La solution alternative consiste à intervenir directement sur la serrure, en faisant un petit trou dans la porte afin d’actionner la poignée à l’aide d’un fil de fer. En un rien de temps, le problème est réglé.

Porte claquée non verrouillée avec la clef dessus, on ne change pas la serrure

Même situation, même problème. Sauf que cette fois, la clef est restée sur la serrure. Sachez que le plus souvent, là encore, il est possible d’utiliser la technique de la radio pour ouvrir la porte. Dans le cas contraire, si la clef bloque le système de verrouillage, le serrurier devra la faire sortir de la serrure en la repoussant grâce à un fil de fer ou un outil spécial. Facile à résoudre, ce problème ne nécessite pas que l’on remplace la serrure. Si on vous le propose, refusez.

Porte claquée et verrouillée, ça se complique

Vous avez perdu vos clefs et personne n’a de double ? Oubliez la technique du bypass pour ouvrir votre porte fermée à clé ! Le serrurier pourra vous proposer d’ouvrir la porte à l’aide d’un passe-partout. Mais cela ne fonctionne pas toujours. Dans ce cas, il devra directement intervenir sur la serrure, percer ses cylindres afin de pouvoir la démonter et forcer l’ouverture de la porte. Une fois démontée, la réutilisation de la serrure est parfois compromise. Prévoyez donc de la remplacer. Cette dépense viendra en supplément du coût d’intervention, déjà plus élevé que dans les deux premiers cas de dépannage. 

Clef cassée dans la serrure, l’art du système D

Vous vous demandez comment cette situation a bien pu vous arriver ? Et pourtant vous y êtes bel et bien confronté. Pour y remédier, tout est affaire d’astuces et de bricolage. Que vous décidiez d’intervenir seul ou d’appeler à la rescousse un serrurier, la situation se règlera au cas par cas. Si, par le plus grand des hasards, la clef dépasse de quelques millimètres de la serrure, il est peut-être possible de l’extraire à l’aide d’une pince plate ou d’une pince à épiler. Si elle est inaccessible, l’utilisation d’un extracteur de clef s’impose. Enfin, il est également possible de démonter le barillet pour y insérer de l’huile spéciale pour serrure, ou, si vous disposez d’un double, de l’utiliser pour pousser la clef cassée en dehors. Si rien ne fonctionne, attendez-vous à ce que le serrurier vous propose de forcer la serrure et de la remplacer. Ce sera certainement la seule chose à faire.