Le blog d'En'jo

Fuite d’eau après compteur, qui doit payer ?

Vous êtes locataire d’un appartement ou d’une maison et vous subissez une fuite d’eau après compteur ? Plusieurs questions se posent à vous : comment agir, qui contacter, qui doit payer ? Voici nos conseils pour régler le problème en bonne et due forme.

Une fuite d’eau peut rapidement coûter cher ! Si vous habitez une maison, le compteur se situe généralement à l’extérieur. La fuite est alors plus difficile à déceler et la facture peut rapidement grimper. C’est pourquoi il est important de  rester vigilant et de vérifier régulièrement son compteur d’eau. Pour détecter une éventuelle anomalie de consommation.

Sachez que, pour limiter le risque que le montant de votre facture d’eau n’explose, la loi Warsmann de 2012 prévoit le plafonnement de celui-ci. Il ne peut alors excéder le double de votre consommation habituelle. De plus, le service des eaux est tenu de vous en informer rapidement. Vous avez alors 1 mois pour savoir d’où vient la fuite et faire appel à un professionnel qui vous délivrera une attestation. Si aucune fuite n’est détectée, une autre raison peut être la cause du problème. L’abonné peut alors demander une vérification du compteur d'eau auprès de son fournisseur d’énergie. Si le dysfonctionnement vient du compteur, bonne nouvelle, vous n’aurez rien à payer.

Une facture à la charge du propriétaire et/ou du locataire

Alors qu’une fuite d’eau avant compteur est supportée par la compagnie ou le service en charge de la distribution de l’eau, dès que la fuite intervient après compteur, c’est l’usager qui devient responsable. L’affaire se corse lorsque ce dernier est locataire. Si vous êtes vous-même locataire et que vous soupçonnez une fuite d’eau après compteur, appelez tout de suite votre propriétaire. Vous êtes d’ailleurs tenu de l’avertir de tous les travaux qui seront effectués chez lui.

Si la fuite est due à une mauvaise utilisation ou à un mauvais entretien, la facture sera à la charge du locataire. C’est à lui que revient l’entretien de l’équipement du logement. Dans le cas contraire, si une fuite est causée par l’usure normale des tuyaux, des canalisations ou par la vétusté des installations, c’est au propriétaire de régler les frais. La frontière est mince et les raisons pas toujours évidentes à identifier. Pour éviter toute situation de litige, soyez vigilant !

J'ai besoin
d'être dépanné
J'ai besoin d'être dépanné
Demandez une intervention :