Le blog d'En'jo

Dépannage urgent : ce que dit la Direction de la Concurrence

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) est souvent saisie pour les arnaques des dépanneurs à domicile.

8 845 plaintes de consommateurs ont été enregistrées en 2014 dans le secteur des services d’installation, d’entretien et de réparation (source DCGRRF). Ces plaintes sont de différentes natures, mais la plupart sont dues à des situations d’urgence.

Les principaux désagréments recensés, concernant le dépannage à domicile, sont les suivants :

  • Un prix de réparation hors de proportion. Même si, au téléphone, le dépanneur a annoncé un prix d’intervention raisonnable, on se retrouve avec une facture exorbitante car c’était “plus compliqué que prévu”...
  • Le dépanneur remet un devis...après les travaux ! Ce n’est évidemment pas une façon de faire. Un devis doit être accepté et signé par le client en amont, pour éviter toute mauvaise surprise.
  • En cours d’intervention, et sans vous informer, le dépanneur achète du matériel (une nouvelle serrure, un nouveau robinet etc..). Il ajoute le montant de cet achat au tarif global de sa prestation, sans que cela ait été discuté entre vous.
  • Le dépanneur n'a pas réglé le problème ! Vous avez une panne domestique, vous faites venir un dépanneur d’urgence, celui-ci procède à une réparation, que vous payez. Il repart et vous vous rendez compte que le problème demeure, voire a empiré…

 Voici quelques informations que la DGCCRF recommande de vérifier directement auprès du dépanneur.

  • Les prix

Les prix doivent être complets et lisibles. Les prix doivent être “toutes taxes comprises”.

  • Le devis

L’absence de devis avant une réparation est une infraction.

  • La facture

Délivrer une facture est également une obligation. La facture de dépannage doit en outre détailler l’intervention.  Et comporter certaines mentions légales : nom de la société, date, lieu...

  • Le site internet

Le Capital social de la société, le numéro de TVA intracommunautaire ou celui du Registre du Commerce et des Sociétés doivent figurer sur le site internet du dépanneur.

NB : Les informations figurant sur les prospectus et "flyers", que vous trouvez généralement dans votre boîte aux lettres, sont à considérer avec beaucoup de prudence. 

Les méthodes utilisées par certaines sociétés sont malheureusement de plus en plus agressives.... Et en cas de souci avec un dépanneur, le montant du préjudice atteint parfois plusieurs milliers d’euros.. Il s’agit donc de bien faire attention et de suivre ces 5 conseils pour anticiper les problèmes :

            1. S’assurer que l’artisan a pignon sur rue
            2. Demander si les frais de déplacement sont inclus
            3. Demander un devis avant le début des travaux
            4. Ne pas laisser l’artisan emporter une pièce d’origine
            5. Eviter de payer en espèces et sans avoir de facture.

Par définition, les urgences domestiques sont imprévisibles. Pour autant, que cela ne vous empêche pas de les préparer, il en va de votre sérénité !

J'ai besoin
d'être dépanné
J'ai besoin d'être dépanné
Demandez une intervention :