Le blog d'En'jo

Dépannage chaudière : savoir identifier les problèmes

L’hiver est la période la plus sujette au dépannage de chauffage au gaz, au fioul, ou électrique. Avant de contacter un dépanneur, il est toujours bon de connaître la cause du problème.

Votre chauffage est en panne ? Que vous soyez détenteur d’une chaudière électrique, à gaz ou au fioul, vous n’êtes pas à l’abri qu’elle ne tombe en panne. Programmée pour se mettre en sécurité dès qu’un dysfonctionnement survient, il n’est pas toujours facile de résoudre soi-même le problème. Vous avez certainement besoin d’une réparation de chaudière ! Le mieux, s’adresser directement à un plombier-chauffagiste qui saura réparer votre chaudière.

Petit tour d’horizon des principales pannes de chaudières auxquels vous pourrez être confronté

  • La chaudière ne s’allume plus en raison d’un manque d’alimentation en combustible (électricité, eau, gaz ou fioul) ou d’un problème de fusibles.
  • La veilleuse de votre chaudière s’éteint en raison d’un mauvais contact du thermocouple (plutôt sur les anciens modèles).
  • La chaudière produit des bruits anormaux, dus à l’ébullition de l’eau à l’intérieur du ballon ou bien à la présence d’air dans le système de chauffage.
  • La tuyauterie connaît des fuites : souvent un problème d'étanchéité du clapet d’allumage, des joints ou du condensateur.
  • Le combustible est de mauvaise qualité et peut provoquer une mauvaise combustion.
  • Les thermomètres sont en panne ou la chaudière en surchauffe.
  • Les circuits de chauffage sont endommagés à cause de l’eau. Les produits utilisées pour le traitement de l'eau peuvent entraîner une corrosion ou une obstruction des tuyaux.
  • Des radiateurs sont plus bruyants que d’ordinaire à cause d’un défaut de pression.
  • Le tirage de la chaudière est mauvais.
  • Un brûleur ne se déclenche plus, il est peut-être encrassé.

Un seul de ces problèmes et votre chaudière s’arrête !

Pour éviter l’une de ces pannes, pas de secret : le meilleur moyen est d’effectuer une petite vérification de temps en temps et un entretien régulier. Soyez rigoureux : veillez à ce que la pression soit toujours comprise entre 1 et 1,5 bars,  évitez de pousser la température au maximum, et procédez à un nettoyage chaque année. Attention, ce dernier doit être réalisé par un professionnel. Vous gagnerez en tranquillité, et last but not least, ça vous coûtera toujours moins cher qu’un dépannage en urgence.

J'ai besoin
d'être dépanné
J'ai besoin d'être dépanné
Demandez une intervention :