Le blog d'En'jo

Avantages et inconvénients des différents chauffages électriques

Convecteurs, panneaux rayonnants, radiateur à chaleur douce à inertie, à accumulation… Pour connaître les avantages et inconvénients de chacun, suivez le guide :-)

Pas facile de s’y retrouver parmi la large gamme de radiateurs électriques présente sur le marché. Fonctionnement, prix, rendement… Difficile d’y voir clair. Pour choisir celui qui conviendra à votre logement, le mieux est encore de les comparer.

Les convecteurs

  • Comment ça marche ? L’air froid de la pièce est capté, réchauffé par une résistance électrique puis redistribuée.
  • Le plus ? Ils ne coûtent pas cher à l’achat (moins de 100 €).
  • Le moins ? Même si la dernière génération de « grille-pain », est plus performante, la chaleur produite par ce type de chauffage n’est pas confortable et gourmande en énergie. Trop chaud ou trop froid, difficile d’avoir un juste-milieu.

Les panneaux rayonnants

  • Comment ça marche ? Le chauffage utilise des ondes et transmet la chaleur grâce à une plaque chauffée par des résistances. La chaleur rayonne ensuite vers les objets ou les personnes.
  • Le plus ? Un chauffage doux et bien réparti. Vous aurez le choix parmi une large gamme de prix en fonction de la taille, de la puissance et des options.
  • Le moins ? Ils nécessitent d’être placés dans un endroit dégagé pour ne pas gêner le transfert de chaleur.

Les radiateurs à accumulation

  • Comment ça marche ? Constitués de matériaux réfractaires, ils accumulent la chaleur avant de la restituer par convection naturelle, ou à l’aide un ventilateur.
  • Le plus ? Même si les prix peuvent s’envoler jusqu’à 2 000 €, ils permettent d’effectuer de réelles économies d’énergie. D’autant que si l’on bénéficie d’un tarif heures pleines et heures creuses, ils peuvent stocker la chaleur la nuit pour la restituer le jour.
  • Le moins ? Ils sont lourds et nécessitent une résistance électrique plus importante qu’un chauffage classique et requièrent une alimentation spécifique.

Les radiateurs à inertie

  • Comment ça marche ? Ils fonctionnent sur le même principe que le modèle à accumulation soit par inertie sèche, via une surface en céramique ou en fonte, soit par inertie fluide. Dans ce cas, un fluide est chauffé par une résistance.
  • Le plus ? Beaucoup moins imposant qu’un radiateur à accumulation, il offre une chaleur douce et continue permettant de faire des économies d’électricité.
  • Le moins ? Les radiateurs à inertie fluide peuvent faire l’objet de fuites. De plus, les prix peuvent atteindre jusqu’à  1 500 € en fonction du modèle choisi.

Les radiateurs à chaleur douce

  • Comment ça marche ? C’est un peu le tout-en-un. Ce modèle associe une résistance, régulée et dotée d’une certaine inertie à une façade rayonnante. Chaque source de chaleur peut être contrôlée individuellement.
  • Le plus ? Un temps de chauffe rapide. De plus, il continue de chauffer une fois éteint permettant ainsi de profiter d’un certains confort thermique et de réaliser de réelles économies d’énergie.
  • Le moins ? Compter entre 300 € et 1 500 €.

Saurez-vous désormais quel radiateur choisir ? Il existe d’autres types de chauffage électrique, moins classique et tout aussi efficace comme le sèche-serviette, le plancher chauffant ou encore les plaintes chauffantes.

J'ai besoin
d'être dépanné
J'ai besoin d'être dépanné
Demandez une intervention :